Exposé sur le thème du Graal

Le Graal est l’objet mythique selon la légende Arthurienne et pour la quête des chevaliers de la table ronde. Il est aussi le calice sacré, la coupe qui a recueilli le sang du christ et qu’on dénomme pour cela le Saint-Graal et qui figure dans la cène le dernier repas de Jésus avec les apôtres.

Le Graal a donné lieu à de nombreuses interprétations symboliques, ésotériques et d’illustrations artistiques.
Le Graal reste le symbole du mystère du christiannisme, et le grand espoir du Graal est la révélation personnelle de la lumière du Christ.
Le mot Graal dans la tradition médiévale chrétienne est donc une coupe sacrée, et selon l’étymologie du latin médiéval, le mot « Cratella » qui signifie vase confirme donc l’idée d’une coupe où d’un plat creux.    

C’est Chrétien de Troyes qui dans son roman « Perceval ou le conte du graal« , est le premier à parler de cet objet légendaire. Le graal suscite la fascination, à la fois par son mystère, son aspect magique et symbolique qui favorise l’interprétation ésotérique, des sectes profitent donc aisément de cette fascination.

Le graal est aussi l’objet de nombreuses adaptations artistiques et médiatiques, du théâtre, à la littérature, et au cinéma le Graal  inspire toujours, en 2006 le « Da vinci code » de Ron Howard tiré du roman de Dan Brown.
Le graal n’a pas fini de symboliser ce qu’on appelle aussi l’énigme sacrée.

Tags: , , , , ,

Votre commentaire